Marie Selin


D'une voix sans appel ; d'un regard oblique

 

Lacan s’intéresse à la voix, dès le séminaire sur Les psychoses,et c’est à partir de l’ expérience clinique de la psychose que Lacan va extraire la fonction de l’objet vocal. Plus tard, c’est dans le séminaire L’Angoisse, qu’il va isoler la voix comme objet a.

Il ajoutera donc la voix et le regard à la liste des objets abrahamiques

Si dans la psychose l’objet voix se manifeste au plus Réel des voix hallucinées ou du surmoi vociférant, le statut de l’objet voix est tout à fait différent dans l’autisme: il est retenu, gelé, pétrifié même chez les sujets autistes parlants. Le rapport de l’autiste à sa voix et à la voix de l’Autre reste dans un rapport d’étrangeté, une étrangeté qui s’oppose à ce qui fonde l’altérité de l’Autre car la voix semble être désincarnée, ce qui pose la question de l’incorporation de l’objet voix.

Ecoutant les dires de jeunes sujets autistes, nous tenterons de saisir quel est le statut et l’usage particulier qui est fait à l’objet-voix.

Mentions légales